AOC Grignan les Adhémar

AOC Grignan les Adhémar

Appellation "AOC Grignan les Adhémar"

Histoire
La région a pris son essor viticole dans les années 60. Le vignoble obtient le classement en VDQS puis devient AOC coteaux du Tricastin en 1973.
Plus les années passent moins l’ensemble des vignerons se sentent à l’aise avec ce nom synonyme de nucléaire qui fait fuir les amateurs de vins. Ils décident donc de changer de nom. Après deux années de procédure, le décret qui autorise le changement de nom en AOC Grignan les Adhémar est paru le 17 novembre 2010 au journal officiel.
Le nom de Grignan évoque le château classé où séjournait la marquise de Sévigné. C’est un symbole fort et porteur de l’identité régionale. La famille Adhémar a régné sur la Drôme provençale et sur Montélimar. L’histoire des Adhémar est étroitement liée à Grignan et offre ainsi un nom plus fédérateur. Certains villages portent ce nom notamment la Garde Adhémar.


Entrez dans un jardin secret...
Au cœur de la Drôme provençale, Grignan les Adhémar est un jardin secret à mi-chemin entre le nord et le sud de la Vallée du Rhône.
Sous influence Méditerranéenne, le vignoble de Grignan les Adhémar mûrit dans des conditions climatiques idylliques.
Les hivers sont doux et ventés, les étés sont chauds, secs, et lumineux.
Ces conditions permettent une concentration lente des sucres.
Le mistral, vent du nord dominant, apporte parfois un caractère un peu rude à la région mais il est très favorable pour la vigne.
Il purifie le ciel et chasse les maladies susceptibles de s’attaquer à la vigne.
L'AOC Grignan-les-Adhémar emprunte au nord, la finesse et la minéralité, au sud le charme et le fruit charnu.
Nés de cette rencontre secrète, les vins ont cette subtile harmonie que l’on appelle l’élégance.