Bourgogne

Bourgogne

Les vignobles de Bourgogne

L'histoire du bon vin en Bourgogne commence vraiment par l'implantation des abbayes au Moyen-Age. Les moines, hommes ô combien ''bons vivants'', vont patiemment choisir les parcelles ou climats qui produisent les meilleurs vins. La légende dit qu'ils goutaient la terre ! En réalité, au fil des an, ils dégustent les vins issus des différents ''climats'' afin de déterminer les meilleurs terroirs. Et pour éviter le pillage de leurs vignes ils font construire des murs de pierre pour clore leurs parcelles. Les fameux "clos" bourguignons sont nés.
C'est après la révolution française, à partir de 1791 avec la vente des biens nationaux, que débute la division des domaines en de nombreuses propriétés acquises par les vignerons qui travaillaient pour les moines ou les nobles. En 1861, le Comité d'agriculture de Beaune instaure un classement des appellations : les très grands Crus (La Romanée-Conti, le Clos de Vougeot et le Chambertin), les grands Crus et les premiers Crus. L'INAO a modifié cette classification en supprimant ''les très grands Crus'' pour ne garder que les deux autres. En 1936 les décrets d'appellation sont appliqués d'abord pour les Grands Crus puis pour les Premiers Crus en appellations communales.